Histoire des santons Filippi



Parlons justement de cette œuvre d’André Fillipi. J’ai tout de suite aimé ses santons : la forme, le style, l’aspect à la fois moderne et naïf. André Fillipi a été un novateur dans cette double dimension de réalisme et de stylisation.


André Fillipi est né en 1902 et est décédé en 1962.


André Filippi


Ce fut un imagier, connu et reconnu de tous les santonniers de Toulon et des environs. Il vécut au 7, Avenue Vauban, à Toulon.


Son cursus commença à l’Arsenal de Toulon où il occupa le poste d’ouvrier, pour finalement s’orienter vers des techniques beaucoup plus artistiques, à savoir être qualifié à être en capacité d’enseigner le dessin au Lycée Polyvalent de Rouvière.


Il a, à cette époque, illustré de nombreux ouvrages, réalisé de nombreuses statues, statuettes sur bois, qui encore aujourd’hui font office de référence en la matière.


Il a bien sûr, et c’est le sujet essentiel, imaginé, gravé, sculpté, et enfin peint ses santons.


Ses créations sont multiples et en particulier il a réalisé de nombreuses scénettes provençales exposées dans de prestigieuses vitrines, également de merveilleux petits tambourins étonnamment réalistes de vérité.


Ainsi des villages provençaux ont été imaginés, réalisés, miniaturisés selon l’esprit André Fillipi. Il a su élaborer, imaginer ces villages de notre Provence qui sont le reflet de cette culture du Sud. Un célèbre village : Sollies-ville, ancré sur un pic, et situé dans la vallée du Gapeau, a été miniaturisé, et mis à l’honneur.


A la mort d’André Fillipi, le fond de commerce fut cédé à Monsieur et Madame Souques. Il y avait une certaine continuité dans l’œuvre d’André Fillipi, puisque Madame Souques a œuvré auprès de lui durant quelques années. Ainsi cette tradition dans le style A. Fillipi fut perpétuée jusqu’en 1986.


A partir de 1986, et jusqu’en 2003, ce fut Madame Alexandra Icardo qui reprit la succession. Et voilà, en 2003, je suis devenu, à mon tour, l’unique " héritier " de cette marque, et des droits de reproduction des œuvres d’André Fillipi.


Mes ambitions sont de continuer à perpétrer cette culture, ce savoir-faire. Pour autant j’apporte désormais des variantes , surtout en matière de couleur. Celles-ci ont évolué du rustique au pastel, et permet de faire une transition dans les différentes époques de vie des santons André Fillipi. Ainsi les anciens santons, peuvent cohabiter, sans problème, avec les récents. Une crèche, un village peut se suppléer, de transformer, s’agrandir … avec bonheur.


Poursuivez cette immersion dans le monde des santons en "lisant" les paroles du Maître Santonnier Filippi.



Haut de page

           
  Santons Filippi - artisan santonnier Jérome Petit - Siret 444 455 265 00025  
  Mentions légales - Plan du site & Partenaires - Web Site Stories